Fiscalité: Les Contribuables s’interrogent, une asbl à caractère fiscal qui fait la une…

L’association sans but lucratif dénommée « LES CONTRIBUABLES S’INTERROGENT » « C.I » en sigle, présidée par M. Junior IBOA LUENDE, a été créée aux fins de faire face aux multiples tracasseries sur le plan fiscal dont soufrent les contribuables congolais par l’ignorance des textes qui régissent l’exercice des activités commerciales en République Démocratique du Congo; observant que l’Etat seul, sans le concours de certaines organisations privées, ne saura palier aux différents fléaux en termes de détournement et d’évasion fiscale, principale cause de coulage des recettes publiques, vu les actions peu efficaces et limitées des organisations en termes de sensibilisation au civisme fiscale, consciente de notre responsabilité d’agir au profit de tout le peuple congolais, jugeant que l’état doit être doté de moyens nécessaires pour la bonne exécution de la politique publique dans l’intérêt de tous, et convaincue que sensibiliser, conseiller, orienter et accompagner les contribuables en vue de connaître leurs obligations et préserver leurs droits, limiteraient l’injustice, l’arbitraire et le pouvoir excessif dans certaines dispositions qui violeraient les principes fondamentaux sur lesquelles repose la fiscalité, 

l’ asbl “LES CONTRIBUABLES S’INTERROGENT“, a pour objectifs:

  • Défendre les intérêts des contribuables;
  • Encadrer et former sur le plan fiscal des PME et des micros entreprises;
  • Vulgarisation des textes légaux en matière d’impôts et taxes (en Lingala, Tshiluba, Swahili, Kikongo);
  • Sensibilisation de la population au civisme fiscal;
  • Conscientisation de tous les intervenants dans la collecte et la gestion des taxes et impôts;
  • Promouvoir l’équité fiscale;
  • Proposer des projets dans le cadre de maximisation des recettes par les régies et institutions.

Ces objectifs répondent à l’appel du chef de l’État dans son allocution sur l’État de la nation devant le parlement réuni en congrès le 13 décembre 2019:

«J’en appelle à tous mes compatriotes à faire preuve du civisme fiscal, je m’assurerai à mon tour que les revenus fiscaux servent effectivement à répondre aux besoins de notre peuple. Je suis au courant de la persistance des pratiques de corruption et de l’existence des réseaux mafieux de prédation et de fraudes massives qui occasionnent des détournements et des manques à gagner au trésor public. Tous ces réseaux seront démantelés et je serai intraitable dans la lutte contre la corruption. C’est l’un des moyens de regagner la confiance de notre peuple et celle de nos compatriotes. Il n’est un secret pour personne que pour attirer les investissements nationaux et étrangers, il faut l’amélioration de climat des affaires. Ceci concerne même les PME, les entrepreneurs qui sont régulièrement victimes de tracasseries, d’harcèlement fiscal, des contrôles intempestifs, des convocations permanentes par des organes non attitrés».

 

Philippe OVONO M.

 

Scroll to Top